Potage Pékinois au Poulet et vermicelles

Publié le 16 Mars 2010

Après mes cookies du "Grand continent" , on repart en voyage sur un autre continent : l'Asie, pour un potage pékinois onctueux et plein de goût !!!
Au départ, j'étais partie pour des "blancs de poulet émincés à l'estragon".
Dans cette idée, j'ai donc décongelé mon paquet de blancs de ppoulet la veille a soir.
Or, le matin en les sortant, j'ai réalisé qu'il ne s'agissait pas de blancs mais de hauts+bas de cuisses !!
Pas question de se décourager, j'ai donc découpé la chair du poulet méthodiquement puis c'est en regardant les  "chutes" de poulet que je me suis dit que c'était dommage de les gâcher.
Pourquoi ne pas en faire  un bouillon de poulet pour ce soir ?
Du coup au fur et à mesure de ma prépartion et de mon imagiantion, mon simple "bouillon" s'est transformé en potage pékinois, une improvisation très bien accueillie par tous les membres du jury largement  par le goût très présent du poulet.
Quand aux blancs de poulet à l'estragon, il faudra attendre encore un peu car ils ont été avalés avant d'être photographiés !



Potage PékinoisPoulet 


Ingrédients pour 4 personnes :
2 cuisses (haut + bas) de poulet
1 branche de céleri
2 c. à soupe d'huile
1 gros oignon
4 c.à soupe de sauce soja
1 cube de bouillon de volaille
1/2 l d'eau
1/2 c. à café de sucre
1 c.à soupe de concentré de tomate
2 c.à soupe de vinagreblanc ou balsamique (selon les goûts)
2 c. à soupe de maîzena (ou fécule de pomme de terre)
2 poignées de vermicelles
Sel, Poivre.

Préparaion :
Emicer finement l'oignon et le faire revenir dans l'huile afin qu'il devienne translucide.
Laver le céleri et le détailler en petits dés.
Ajouter, le poulet en morceaux, sel,poivre,sucre et le cube de bouillon de volaille puis recouvrir d'eau.
Laisser mijoter à couvert pour que le poulet cuise et lâche suffisamment de goût dans le bouillon (ne pas hésiter à goûter !).
Ajouter sauce soja, vinaigre et maizena délayée dans un verre d'eau, bien remuer pour ne pas que ça accroche au fond de la amrmitte.
Laisser mijoter à nouveau et réajuster si nécessaire en sel,poivre ou sauce soja pour ceux qui souhaitent un potage plus corsé.
Lorsque le potage commence à s'épaissir, retirer le poulet le détailler en fines lamelles.
Remettre les lamelles de poulet dans le potage, y ajouter les vermicelles et arrêter la cuisson dès que les vermicelles sont cuits.
Pour une note asiatique plus franche, vous pouvez ajouter des jeunes pousses de bambou en lamelles et quelques champignons noirs, tout dépend bien sûr de ce que vous aurez dans vos placards !



Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0
Commenter cet article

Kiwi 22/03/2010 16:14


Je suis une grande amateur de potage pekinois mais j'ai jamais réussi à trouver LA recette!
je testerais la tienne et j'y trouverais p-e mon bonheur :)