Publié le 24 Janvier 2011

Moi j'adore le poisson et en particulier la Perche du Nil un poisson blanc à chair ferme que je cuisinai jusque là à la marocaine(ail,coriandre,poivrons rouge,piment doux...)

Seulement un soir panique à bord résultat de ma journée "marathon" passée à l'extérieure à laquelle se sont ajoutées courses et autres biberons. un peu de rangement donc puis à ma grande surprise, non, non je ne rêve pas il est déjà 16h30 !!!

Je file chercher mes poulettes SAUf qu'en rentrant il faut trouver une idée ULTRA rapide pour le repas du soir et faire avec un frigo en total dépression si vous voyez ce que je veux dire....

Mais au fin fond de mon congélo, béni soit-il, se cahce un paquet de Perche du Nil (j'adore quand sa rime !!!) ainsi qu'un paquet de fèves pelées . N'ayant pas l'embarrass du choix ce sera forcément la composante de mon repas, alors on se creuse et on avance..

Après un bon coup de collier, beaucoup  d'agitation voilà le résultat....Ah oui  j'oubliai...les feèves ça ne nourrit paas son homme, il me fallait donc un accompagnement plus consistant, une idée ? 

Bah une purée (y a que ça qui rime avec idée, non je plaisante !!!!),

Oui mais une purée qui a du charme puisqu'elle sera parme !

Tout ça à cause de mes petites "vitelottes" qui se languissait  au Pays des pommes de terre délaissées.

Pas question de les laisser faire la tête ces si jolis pommes de terre violettes,

Bon arrêtons la poésie place aux photos juste ici

 

 Perchedunil2

Préparation: .

Echalotes, coriandre pour le goût, jus de citron/orange pour le peps et c'et parti.
On fait d'abord mariner la perche (décongelée auparavant) dans le jus d'agrumes .
On ébouillante les fèves 3-4 minutes dans un grand volume d'eau salée  puis on les rince à l'eau froide pour garder leur superbe couleur bien verte On réserve
On fait revenir les échalotes et le coriandre frais ciselé, on ajoute le poisson.
Lorsque la perche est dorée de chaque côté on jette les fèves, on sale ,on
remue (délicatement) et couvre après avoir ajouté 2-3 c.à soupe d'eau pour terminer la cuisson du poisson

 

Pour la purée rien de plus simple : Peler les pdt violettes ainsi que  quelques pdt "classiques" pour purée (2/3 de vitelottes, 1/2 de classiques).

Couper toutes les pommes de terre en dés , les rincer , les égoutter puis les faires revenir 2-3 minutes dans une marmitte avec 2 gousses d'ail.

Recouvrir d'eau, ajouter du sel.

Lorsque les pdt sont cuites , passer au moulin à purée terminer en ajoutant 3 à 4 c.à soupe d'huile d'olive.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 17 Janvier 2011

A force de faire des biscuits où l'on utilise que les jaunes, à force de badigeonner mes pains et autres viennoiseries de jaunes d'oeuf pour qu'elles soient bien dorées, les blancs s'accumulent dans mon congélateur...

Oui, oui vous avez bien lu : CONGELATEUR; les blancs, en plus de se cosnrver sans problème 3-4 jours au frigo (pour réaliser de superbes macarons, c'est l'idéal !!), survivent sans aucun souci à la congélation ce qui est méga pratique !

Oui mais il y a un moment où il faut les liquider, n'ayant pas le temps de me lancer dans la "folle aventure" des macarons (un grand bonheur cependant....et tellemen CHICS !) j'ai opté pour des meringues toutes simples et une déclinaison encore plus gourmande, garnie de ganache au chooclat : des baisers.....

 

 

MeringuesGanacheChocolat


La recette est des plus simple : 200 g de sucre pour 140 g de blanc sd'oeufs et une pincée de sel


La préparation :

Préparer un casserole à fond large (pas haute) remplie à moitié d'eau et la mettre à chauffer

Mettre les blancs dans un ravier et placer ce ravier dans le bain marie.

Ajouter une bonne pincée de sel et commencer à battre.

Lorsque les blancs commencent à devenir fermes, verser doucement le sucre en pluie et battre jusqu'à ce que l'ensemble soit bien compacte et que les blancs en neige soient tiède.

A l’aide d'une poche à douille munie d'une douille cannelée, former les meringues

sur une plaque de four recouverte d’une feuille de papier sulfurisée.

Saupoudrer (ou non) de petites décorations au choix ( noix de coco ou autre)

Enfourner 1 heure dans le four préchauffé à 100 ° C.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2011

 

Des biscuits simples à réaliser avec peu d'ingrédients et qui en plus vont pouvoir "liquider" vos blancs d'oeufs en trop ....non, non pas les meringues mais les simplicimes AMARETTI ....

Cousins des macarons et voisins des meringues  ils cumulent simplicité et originalité, je vous laisse juger......

 

Recapamaretti2

 

 

Ingrédients pour 40 biscuits :

200 gr poudre amandes
200 gr sucre glace
2 blancs œuf
1/2 café d'extrait d'amande amère

colorants rouge et verts

 

Préparation: 

Préchauffez le four à 180°C.

Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot (sinon à la main) et mixez pendant 2 minutes pour obtenir une pâte homogène .

Prélever une boule de pâte de la taille d'une noix, façonner une boule bien ronde et la rouler dans le sucre glace .

Déposez sur un papier sulfurisé posé sur votre plaque de cuisson.

Les espacer légèrement car elles vont gonfler en cuisant .

Mettez dans le four 12 à 15 minutes sans ouvrir le four.
Laissez les refroidir.

Attention de ne pas trop les faire cuire car comme tout biscuits aux amandes  ils ont tendance à durcir en se refroidissant.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 4 Janvier 2011

 

Par ce froid hivernal rien de tel qu'un cSlin d'oeil du ud dans nos assiettes pour

ensoleiller nos repas.

Je vous propose donc un petit Millefeuille salé idéal pour agrémenter viandes rouges ou blanches ou encore un poisson.

 Ici, la pomme de terre douce (orange), valeur sûre de l'hiver se marie sans mal avec son invitée plus estivale : l'aubergine mais aussi son acolyte déclinée en "caviar".
"Le Sud" signe enfin une dernière touche de saveurs typiques à travers la tomate séchée et le basilic frais.

millefeuille2

Ingrédients : 

Pour le millefeuille :

Pâte feuilletée

2 aubergines

2 petites pommes de terre douves

huile d'olive (en quantité suffisante)

Quelques feuilles de basilic frais

Quelques quartiers de tomates séchées

Pour le caviar d'aubergines :

1/2 boîte de tomates concassées

2 c.à soupe d'huile d'olive

1 oignon

1 aubergine

 

Réalisation du caviar d'aubergines :

Celui ci sera tartiné sur chaque carré de pâte feuilletée.

Faire griller l'aubergine entière avec la peau en la mettant au gril du four ou sur un gril à viande.

Lorsque l'aubergine est totalement ramollie , la couper en 2 puis extraire la chair vec une cuillère.

Mettre dans une passoire cette chair pour en retirer l'excédent d'eau.Réserver.

Hacher finement les oignons, le faire revenir dans l'huile d'olive.Lorsqu'il devient translucide, ajouter les tomates concassées puis la chair d'aubergines.Saler, poivrer.

Faire revenir à petit feu pour que le caviar perde toute son eau et réduise.Réserver au frais.

Préparation des légumes :

 Laver les aubergines et tranchez les dans le sens de la longueur  en gardant la peau.

Les tranches ne doivent pas être trop fines pour rester tendres au four.

Eplucher la pomme de terre douce et procéder de même.

A l'aide d'un pinceau trempé généreusement dans l'huile d'olive , badigeonner les "bandes" de légumes de chaque côté, les saler puis les disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

Mettre le four en mode gril au maximum et retourner les "bandes" de légumes lorsqu'elles commencent à dorer et à s'attendrir sur la 1ère face.

Lorsque les légumes sont suffisamment cuits retirer et réserver dans une passoire pour égoutter l'excédent d'huile d'olive.

Montage du millefeuille:

Sur chaque carré de pâte feuilletée cuit un peu plus tôt, étaler une cuillère à  café de caviar d'aubergines.

Prendre un 1er carré de pâte cuite et garnie de caviar puis alterner à 3 reprises la superposition des tranches d'aubergines et pomme de terre douce.
Terminer par un carré de  pâte cuite et garnie de caviar d'aubergines .

Surmonter le millefeuille d'une feuille de basilic frais, d'un quartier de tomate séchée, parsemer de sel de Guérande et piquer le tout d'un cure dent.

chauffer quelques minutes au four avant de servir accompagnée de la sauce de votre plat ou bien, comme ici, d'une réduction de vinaigre balsamique au miel et au sésame.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 19 Décembre 2010

Etes-vous comme moi , fan de chocolat ? 

En tout cas, je ne sais pas pour vous, mais moi j'adore ça

et c'est encore pire quand il fait froid !!!!!

Gare au moindre petit carreau qui traîne dans le placard,

il viendra assouvir ma gourmandise tôt ou tard !!!!

Bon, les tablettes c'est bien, mais le chocolat mérite quelques égards.

Il faut traiter avec classe, ce "gentleman" de la gourmandise,

 "Prince incontesté" des friandises,

qui se doit d'être mis en valeur

pour en apprécier toute sa saveur (bah oui moi la neige ça m'inspire, voilà que je poétise !!!)

Praliné, au caramel fondant, à la pistache ou à la pâte d'amande,

Quelque soit son goût, j'en redemande...

Voici donc un petit étalage

de bouchées gourmandes

A savourer quelque soit votre âge 

Ne faites pas comme moi, cachez-les sinon, attention au carnage  !!!!!

 

Recapchocolats

 

Pour cette série 4 variétés réalisées :

- Chocolats pralinés /  amandes caramelisées

- Chocolats fourrés à la pâte de pistache

- Chocolats fourrés à la pâte d'amande/ arôme amande amère

- Boules choco-pistaches roulées dans les pistaches concassées

 

De mon côté, je dispose de petits moules en silicone de totues sorte mais vous pouvez très bien faire uniquement des petites boules que vous tremperez ensuite dans le chocolat.

 

Préparation :

Fourrage praliné :

Préparer une ganache au chocolat praliné en faisant fondre :

300 g de chocolat avec 50 g de margarine (ou beurre)  et 150 g de crème ( à base de soja  nutrifee/ nutriwhip pour moi  ou crème fraîche liquide sinon).

Une fois  le tout fondu remuer et y ajouter au moins 2 grosses c. à soupe de praliné voir plus selon les goûts.

Laisser prendre la ganache au frais. Lorsqu'elle est ferme , y ajouter suffisamment d'amandes concassées caramelisées par avance ( en les faisant revenir dans une poêle avec du sucre) .

 

Fourrage pâte de pistache :

Mixer suffisamment de pistaches que vous aurez fait griller légèrement auparavant avec 2 c.à soupe de sucre glace.Y ajouter 1 c. à soupe de pâte pistache ainsi que quelques gouttes d'huile pour lier le tout.( beurre de cacao fondu pour moi)

 

Fourrage choco - pistache :

Procéder comme pour le fourrage praliné en y ajoutant de la pâte de pistache à la place du praliné.

 

Fourrage pâte d'amande :

Rien de plus simple si vous utilisez de la pâte d'amande achetée , il suffit d'y additionner qq gouttes d'extrait d'amande amère.

En revanche si vous voulez réaliser vous même votre pâte d'amande (massepain) ce sera un peu plus long et il vous faudra être muni(e) d'un thermomètre......

 

Lorsque les fourrages sont prêts :

En l'absence de moules en silicone, réalisez des petites boules de "fourrage", les palcer au frais puis les tremper dans le chocolat fondu et décorer à votre guise.

Avec des moules en silicone, il faut d'abord enduire les moules de chocolat fondu,puis laisser durcir.

Ensuite fourrer l'intérieur des moules avec les différents fourrages, laisser durcir au frais puis "fermer" les chocolats avec une dernière couche de choclat fondu et laisser prendre à nouveau .

Démouler et le tour est joué  !

Et si vous avez la flegme de vous y mettre...vous pouvez toujours vous contenter des tablettes...


 



 


 


 


Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 2 Décembre 2010

Bonjour à tous,

Cette année une lumière de plus illumine mon foyer en cette fête de Hanouka....alors en dépit des multiples pauses biberons, des couches à changer et du manque de sommeil, IMPOSSIBLE de passer à côté des INCONTOURNABLES beignets de Hanouka qui répondent à la si douce chanson de mes (désormais) "grandes" princesses : "Maman m'a donné un beignet, un beignet tout chaud et tout sucré..." 

Voici donc une recette simple à réaliser qui régalera tout le monde à la maison et je vous la donne à toute vitesse avant le prochain réveil de mon trésor....

 

BeignetsHanouka

Ingrédients :

300 g de farine 

1/2  cube de levure de bière

1 c. à café de sel

3 c.à soupe bombée de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

1 gros oeuf

100 ml d'eau tiède

50-60 g de margarine ramollie

Préparation :

Procéder comme pour une pâte à pain / pizza en mélangeant tous les ingrédients SAUF la margarine.

Délayer d'abord la levure dans l'eau tiède puis l'ajouter au  mélange : farine + oeuf + sucres + sel .

Une fois la boule de pâte obtenue, y intégrer la margarine ramollie et bien  mélanger pour que le tout soit homogène.

Laisser reposer  votre pâte judsqu'à ce qu'elle double de volume.

Fariner le plan de travail et abaisser la pâte au rouleau à pâtisserie.

Si elle vous paraît trop collante , ajouter de la farine petit à petit pour pouvoir la travailler à votre guis.

Une fois étalée, découper à l'emporte pièce des ronds de la taille désirée et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé fariné.

Laisser monter à nouveau puis faire frire dans un bain d'huile bien chaud en retournant les beignets afin qu'ils soient dorés de chaque côté.

Laisser tièdir et  saupoudrer de sure en poudre ou sucre glace selon les goûts.

 

Bon appétit et joyeuses fêtes de Hanouka !!!!!!

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 20 Octobre 2010

Pour fêter les 4 ans de ma "tchounette" j'avais envie de changer des "Princesses Disney" ou d'"Hello Kitty". Difficile cependant de rivaliser avec ces personnages emblématiques si chers aux yeux de nos petites puces, n'est-ce pas  ?

Finalement pour le thème choisi, tout est parti d'un déguisement de coccinelle qui se languissait dans le coffre à jouets. Une fois le thème trouvé, il n'y avait plus qu'à décliner l'idée à tous les niveaux : invitation, décoration, gâteau et travaux manuels, bref tout un programme qui a semble -t-il ravi  LA principale interessée et sa ribambelle de copines.
Allez, on arrête de discuter voici les photos pour illustrer !

 

invitation linoi

 

100 0360

 

 RecapAnniv2

Pour le gâteau j'ai surtout misé sur la présentation pour un contenu simple qui séduirait à coup sûr petits & grands : une génoise chocolat fourrée en alternant une couche de chantilly chocolatée  et une couche de ganache au chocolat.

Pour la déco finale , pâte d'amande colorée en rouge et chocolat fondu pour le reste...

Comment fait-on pour obtenir la forme coccinelle ?

L'astuce consiste à découper des "bandes fines " de génoise (effectuée dans un moule à bûche) puis à en tapisser le fond d'un récipient arrondi (j'ai pris une passoire) que vous aurez aupréalable  recouvert de film plastique.

Les bandes de génoise découpées doivent bien épouser la forme du récipient, ensuite on dépose une 1ère couche de crème, à nouveau des bandes de génoise, de la crème...jusqu'à arriver à la fin de la hauteur du récipient.

On place ensuite au  frais quelques heures puis on retourne le gâteau sur son plateau de présentation. grâce au film plastique le gâteau se démoule ra sans problème.

Enfin, il ne reste plus qu'à décorer en recouvrant votre réalisation de pâte d'amande colorée et fignoler en réliser les "points " de la coccinelle en chocolat fondu.

Ingrédients :

Gâteau au chocolat

7 oeufs

1 verre de jus d'orange

1 verre d'huile

200 g de chocolat fondu

1  sachet 1/2 de levure chimique

3 verres de farine

2 verres de sucre

Chantilly chocolatée

500 ml de crème à fouetter (Nutrifeel pour moi) additionnée de150 g de chocolat fondu

 

Préparation :

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel , puis ajouter doucement le sucre en poudre.

Lorsqu'ils sont fermes ajouter : les jaunes, l'huile,le jus et battre à nouveau.

ajouter farine + levure + chocolat fondu.

Lorsque la pâte est homogène, verser le 1er tiers dans un moule à bûche puis enfourner pour 10-15 min à 160°C.

Répeter l'opération encore 2 fois  pour obtenir 3 génoises rectangulaires fines.

Procéder ensuite comme expliquer plus haut pour le montage.

 

Avec la pâte à génoise qu'il me restait  et le surplus de crèmes , j'ai réalisé  des petits gâteaux "façon cupcakes" comme ci-dessous.

 

RecapAnniv1

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 5 Octobre 2010

Coucou me revoilà après une longue absence.....

Je vous présente aujourd'hui ceux qui ont été "la mascotte" de l'apéritif  lors des fêtes de Tichri....j'ai nommé les p'tits chaussons fourrés à la salade cuite !

Comment on fait  ?

Bah c'est très simple, il me restait de la pâte à pizza en trop et de la salade cuite à gogo et l'idée s'est imposée à moi....

Alors si ça vous dit de tenter l'aventure continuer plus bas... 

 

 

      ChaussonsSaladeCuite

 

Ingrédients :

Salade cuite :

3-4 poivrons rouges grillés et épluchés par avance

2 c.à soupe d'huile d'olive

4-5 gousses d'ail écrasées ou ail congelé

sel

1 c.à café de sucre en poudre

1 boîte de tomates concassées

 

Pâte à chaussons :

500 g de farine

1/2  verre (plastique) d'huile 

1/2 v de sucre

2 oeufs

1 cube de levure fraîche de boualnger délayé dans 1/2 verre de jus d'orange (pâte

 mezonot)

1/2 verre d'eau uniquement si votre pâte est trop sèche après l'ajout du mélange levure/jus d'orange

1 pincée de sel 

 

Préparation :

Pâte à chaussons :

Mélanger l'ensemble de vos ingrédients secs comme pour une pâte à pizza puis ajouter l'oeuf et enfin  la levure délayé et l'huile.

Lorsque la pâte est homogène , laisser reposer à t°C ambiante (au four à 35°C pour moi) jusqu'à ce qu'elle doubl de volume

 

Passer ensuite à la préparation de la salade cuite. 

Inutile de vous préciser que l'idéal est d'avoir réalisé la salade cuite par avance. 

Pour info, la salade cuite se conserve parfaitement au congélateur.

 

Faire griller les poivrons  sur un gril à viande ou au four, en les tournnat de tous les côtés.

Laisser refroidir les poivrons en les enveloppant dans un papier aluminium puis retirer la peau, les pépins.Couper les poivrons en lamelles puis en dés et les et les faire égoutter dans une passoire.

Pendant ce temps, faire revenir l'huile d'olive, la tomate et l'ail dans une poêle haute.

dès que la tomate commence à réduire, y ajouter les poivrons coupés, le sel et 1vc.à café de sucre pour atténuer l'acidité de la tomate.

couvrir et laisser cuire à feu doux pour que les tomates et les poivrons lâchent leur eau.

Au bout d'1/2 heure, découvrir et laisser réduire la salade cuite jusqu'à ce qu'il y ait le moins de sauce possible.Réserver.

 

Lorsque votre pâte a gonflé, la dégazer doucement puis l'étaler au rouleau sur un plan fariné ou une feuille de silicone.

Attention, il faut étaler la pâte finement car elle gonflera beaucoup à la cuisson.

Détailler ensuite des cercles à l'emporte pièce, y placer au centre 1 c.à café de salade cuite.

Badigeonner rapidement le contour du cercle au blanc d'oeuf (avec le pinceau) puis refermer votre chausson en pinçant bien les bords (l'idéal est d'avoir le "presse chaussons").

Déposer vos chaussons sur votre plaque de four recouverte d'un papier sulfurisé, les badigeonner de jaune d'oeuf puis parsemer de quelques grains de sésame doré.

Enfourner à 160°C et retirer lorsqu'ils sont bien dorés.

Une fois refroidis ces chaussons se congèlent sans problèm.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 12 Juillet 2010

La douce saison des cerises touche presque à sa fin tandis que l'été bat son plein......

Je fais partie des chanceuses qui n'ont pas besoin d'en acheter, heureuse cueillette chez ma grand-mère adorée qui m'a gâtée d'un peu plus de ....5 KG de cerises bigarreaux splendides !!!!!!!

Résultat, beaucoup de travail et un tas de bonne choses à déguster ...

Asolument pas fan des traditionnels "clafoutis", j'ai opté pour cette tarte croquante aux cerises et puis dans la foulée un sorbet oncteux avant d'enchaîner  sur de la confiture à profusion, alors RDV au prochain épisode des cerises en folie !!!!

 

TarteCerisesAmandes

Ingrédients :

Tarte sablée :

200 g de farine

1 pincée de sel

70 g de sucre en poudre

100 g de margarine

1 oeuf

1/2 sachet de levure chimique

 

Crème d'amandes;

75 g de margarine ramollie

75 g de poudre d'amandes

75 g de sucre en poudre

1 oeuf

1 c. à café de farine/maizena ou fécule

Qq gouttes d'extrait d'amande amère

1/2 bouchon de rhum

 

500-600 g de cerises fraîches dénoyautées

 

Préparation :

Préparer votre pâte sablée à l'avance, en mélangeant tous les ingrédients  puis en l'étalant sur un fond de tarte recouvert de papier sulfurisé.

Faire cuire la pâte sablée à 170 °C et arrêter la cuisson lorsqu'elle commence à prendre couleur.Réserver.

Mélanger tous les ingrédients de la crème d'amandes au batteur pour obtenir une crème onctueuse.

Etaler cette crème sur le fond de tarte précuit et lisser la surface avec une spatule.

Découper les cerises en 2 et planter les 1/2 cerises dans la crème d'amandes, tout le fond de tarte doit être recouvert de cerises.

Saupoudrer d'amandes effilées puis enfourner à nouveau à 170°C.

Lorsque la crème est cuite (dorée), retirer du four .

Laisser refroidir et napper la tarte de confiture d'abricot ou de gelée de groseille tièdie.

 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 7 Juillet 2010

Les vacances sont là ....et les petits bouits sont toujours dans vos pattes à vous dire "maman,j'ai faim "

Voici donc pour vous soulager un peu, cette recette express de baguettes viennoises :  fondante, briochée et gourmande à souhait, elle est à décliner comme bon vous semble, au petit déjeuner, au goûter ou à emporter pour pique-niquer !!!

Si vous n'avez pas de pépites de chocolat, aucun problème, après tout les "vraies" baguettes viennoises sont natures....

 

 

BaguettesViennoises

 

Ingrédients:

250 g de lait (de soja ou à défaut de l'eau pour moi)

1 càc de sel

1 œuf

540 g de farine

1 ucbe de levure de boulanger

70 g de sucre

70 g de  beurre  (ou margarine "goût beurre")  ramolli

250 g de pépites de chocolat (facultatif)

 

Préparation :

Délayer la levure dans le lait (l'eau) tiède.

Mélanger ensuite tous les ingrédients SAUF la margarine

Lorsque la pâte devient homogène, y intégrer progressivement la  margarine détaillée en morceaux

Pétrir  quelques minutes couvrir d'un linge propre, puis laisser la pâte au repos  jusqu'à ce qu'elle double de volume (pendant 1 heure.).

Dégazer doucement la pâte.  la partager en 4*240 g environ.

Mettre en boules, les couvrir et les laisser se détendre pendant 15 minutes.

Façonner chaque pâton en baguette et les déposer sur la plaque de cuisson.

Faire des incisions et laisser lever jusqu'à ce que les baguettes soient bien gonflées .

 

Faire chauffer le four à 170°C .

Dorer les baguettes au lait sucré.

Enfourner jusqu'à ce que les baguettes soient bien dorées..

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0