Articles avec #coin sale tag

Publié le 11 Mars 2010

Après le riostto safrané à la courge butternut, en voici un plus classique à réaliser quelque soit la saison...

RisottoCremeuxChampigons

Ingrédients
pour 4 personnes
1 grand verre de riz à risotto
4 verres d'eau
1/2 verre de vin blanc sec
2 c.à soupe d'huile d'olive
500 g de champignons de Paris frais
Quelques gousses d'ail ou de l'ail congelé
10-15 cl (1/2 pot) de crème fraîche
Parmesan (facultatif)
Sel,Poivre

Préparation :
Nettoyer les champignons, en ôter le pied et les découper en fines lamelles.
Les faire revenir dans un fond d'huile d'olive à la poêle avec l'ail écrasé  puis réserver.
Dans une autre poêle (à larges bords), faire revenir le riz dans l'huile pour qu'il devienne translucide.
Y ajouter les champignons revenus avec l'ail, puis mouiller avec le vin blanc .
Saler, poivrer puis ajouter l'eau et laisser cuire à couvert en remuant régulièrement.
Lorsque le risotto est cuit (mais pas trop) , ajouter  la crème fraîche et remuer  vivement  quelques minutes à feu doux.
Eteindre le feu et manger chaud avec un peu de parmesan.



Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 4 Mars 2010

L'hiver semble perdurer puisque le froid est de retour....
Rien de tel donc pour se réchauffer qu'un bon plat mijoté !!!!!!
Je vous donne aujourd'hui la recette du chou vert farci.
Et pour celles/ceux qui ne voient pas de quoi je parle, une illustration s'impose : 

Choux vert - photo référence LE65.jpg

Petite leçon sur le chou.......

Le chou est un légume de la famille des crucifères (comme le brocoli et le chou-fleur). Il en existe 3 variétés principales : le chou vert, le chou rouge et le chou de Savoie(cf photo). On trouve aussi maintenant beaucoup de chou chinois de forme cylindrique.

Le chou est un aliment naturellement allégé en matières grasses et très nutritif. Il constitue une source importante de vitamines C, d’éléments nutritifs et d’antioxydants. Il contient aussi des fibres (amélioration du transit), du manganèse, de l’acide folique, de la vitamine B6, du potassium et des acides gras oméga-3. Le chou est, en outre, une source appréciable de calcium, de potassium, de magnésium, de vitamine A et de protéines. Par ailleurs, des études scientifiques actuelles indiquent que les phytonutriments contenus dans le chou peuvent réduire le risque de contracter différentes formes de cancer. Il  semble également  avoir un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux, il accélère la cicatrisation des ulcères et améliore l’équilibre du système digestif.


Bref, je ne voudrai pas avoir l’air de vous prendre le chou, mais mangez du chou !!!!!!


ChouFarci

Ingrédients pour 6 personnes :
1 chou vert frais

 

Farce :

500 g de viande hachée

1 verre de riz
2 oignons

1 œuf

½ c.à café de cumin en poudre
Sel,poivre

Sauce :

2 c.à soupe d’huile

1 petit oignon

1 c. à soupe de concentré de tomate

1 petite boîte de tomates concassées

1 grand verre d’eau

½ c.à café de cumin en poudre

piment doux

1petite pincée de 4 épices (uniquement si vous aimez la saveur cannelle/girofle) dans vos plats salés.

Sel, poivre

Préparation :

La farce :
Hacher finement les oignons.

Mélanger la viande hachée, la moitié des oignons, l’œuf le ½ c. à  café de cumin, le sel el le poivre.

Ajouter ensuite le riz cru (il va cuire dans la marmite). Mélanger et réserver.

Les feuilles de chou :

Séparer les grandes feuilles du chou  en vous débarrassant des 1ères feuilles toujours un peu abîmées.

Note : Les feuilles externes sont foncées alors que celles de l’intérieur sont plus claires. Votre plat aura donc 2 teintes comme c’et le cas sur la photo.
Lorsque vous ne pouvez plus ôter les feuilles (trop recroquevillées) couper le reste du chou en gros morceaux , les laver et les congeler, ce sera parfait pour une soupe ou un bouillon de couscous.

Laver les feuilles de chou à grande eau puis les mettre à blanchir dans une grande marmite d’eau salée.

Lorsque les feuilles ont ramolli, les rincer à l’eau froide puis les égoutter.

Prendre chaque feuille 1 à une , la poser bien à plat sur une planche à découper, faire une légère incision au niveau de la base pour retirer la partie restée dure de la grosse nervure
(sans cela, le pliage sera difficile).

Ensuite , il faut procéder comme pour un cigare en feuille de brick : Mettre la farce au centre de la feuille, rabattre les 2 extrémités vers le centre puis rouler le tout  (comme un nem).

Procéder ainsi jusqu’à épuisement de la farce et des feuille des chou.

Cuisson :
Dans une sauteuse ou marmite à large fond, faire revenir les reste des oignons dans un peu d’huile.

Lorsqu’ils deviennent translucides, ajouter 1 c. à soupe de concentré de tomate, les tomates concassées, ½ c. à café de cumin, 1 c. à café de piment doux, sel, poivre et diluer le tout avec un grand verre d’eau.

Disposer les « choux farcis » dans la marmite, les arroser avec le jus pour qu’ils se colorent à la cuisson et couvrir.

Lorsqu’ils sont cuits, découvrir et laisser réduire et mijoter .

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2010

Une touche d'Asie dans votre assiette en un clin d'œil  ??? Allez en route pour un p'tit tour au pays du  "soleil couchant".....
Au-delà du dépaysement et du repas complet  dont il s’agit (légumes + protéine + céréale),  sachez que cette recette a également l'avantage de mettre à l’honneur le riz autrement que sous sa forme classique de grains.
 

  Du coup, croyez-moi, par les temps qui court ou plutôt par les « gastros «  qui courent  et font des ravages dans les classes de nos petits, le riz est de ri(z)gueur ! Et c’est plutôt sympa de pouvoir leur présenter du riz de plusieurs manières différentes, nonn ?
Bon après cette petite parenthèse très "terre à terre" voici la recette…

 

 


 Ingrédients :
1 paquet de vermicelles de riz
2 carottes
2 courgettes
Chou chinois (facultatif)
4 blancs de poulet
1 oignon
1 citron
Sauce soja
Sel, Poivre


Préparation:
Attention : Les vermicelles de riz n'ont besoin que de très peu de cuisson et à quelques minutes près, vous pouvez vous retrouvez avec un véritable cataplasme im-mangeable !!!!
Dans un premier temps, faire tremper les vermicelles dans l'eau froide, pour qu'ils se détendent.
Une fois ramollis, ils seront rajoutés aux légumes et au poulet.
Détailler les blancs de poulet en fines lamelles et les faire mariner, au moins 1/2 h, dans le jus de citron additionné d'une c.à soupe de sauce soja.
Eplucher et hacher finement l'oignon.
Eplucher les carottes, les courgettes et les rincer.
A l'aide d'un économe, réaliser des "tagliatelles" de légumes"
Hacher le chou chinois l'aide d'un bon couteau.
Dans une poêle à bords hauts (ou un wok si vous en avez un), faire revenir l'oignon dans un peu d'huile, puis lorsqu'il est translucide, y ajouter les "légumes" + 1 c.à soupe de sauce soja.
Egoutter le poulet mariné et l'ajouter aux légumes. Lorsque les lamelles de poulet commencent à cuire, ajouter les vermicelles.

Bien remuer le tout, compléter  éventuellement avec un peu d'eau et couvrir.
Surveille

 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 25 Décembre 2009

Dans la famille des amuses-bouches hyper simples à réaliser et qui font toujours leur effet, je vous propose des minis-tomates grappes que l'on trouve de plus en plus souvent au rayon primeur.

Pour cela, il vous suffit de trouver des minis-tomates grappes ou bien des tomates cerises pour une version encore plus "mini"....La même refette peut bien sûr s'apliquer aux tomates de taille classique pour une entrée en assiette individuelle.
 

RecapMinisTomates


Ingrédients :
1-2 grappes de minis-tomates
2 petites boîtes de thon à l'huile
De la mayonnaise
Quelques cornichons aigre-doux (corniohons polonais)

Préparation :
Laver les tomates et découper juste les chapeaux (les réserver).
Creuser les tomates à l'aide d'une totue petite cuillère et les vider de leur chair, réserver
La farce :
Egoutter le thon et le mélanger en l'émiettant avec la mayonnaise (selon votre goût).
Détailler les cornichons e tout petits dés, les ajouter au mélange thon/mayo puis  ajouter une pointe de vianigre.
Pour un résultat onctueux vous pouvez mixer le tout façon "mousse de thon" et remplir vos tomates à la poche sinon garnir vos tomates à l'aide de la petite cuillère utilisée pour les vider (comme moi ).
Saupoudrer de quelques graines de sésame doré et remettre les chapeaux sur les tomates ainsi farcies.
Placer au frais avant de servir. 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 9 Novembre 2009

Une petite entrée toute fraîche, acidulée et légère , ça vous dit ???
Pas besoin de cuisson , un  "cercle à mousse" fera l'affaire ou bien un emporte-pièce dont les rebords sont très hauts.
C'est simple, c'est bon et ça fait de l'effet, qui dit mieux ????







Ingrédients pour environ 4 pièces :
2-3 avocats pas trop mûrs
2 belles pommes granny
1 citron
Quelques bâtonnets de surimi
Huile de noisette
Graines de sésame doré

Préparation :
Dans un premier temps , épluchez découpez les pommes et coupez les en très fines rondelles que vous citronnerez aussitôt de chaque côté.
Dans chacune de ces rondelles, découpez à l'aide du cercle à mousse (qui du coup vous sert d'emporte-pièce) la forme que vous désirez..


Voici les cercles que j'ai utilisé (à droite)
 Vous pouvez les achetez sur le site Kookit et béneficiez de 5 % de réduction en cliquant sur le logo juste à gauche, le code promo est CARAMEL.





Réservez les "formes" de tranches de pommes et détaillez les chutes en petits morceaux en vrac.
Epluchez les avocats, les coupez en petits dés, les citronner pour qu’ils ne noircissent pas et les réserver.
Détaillez les bâtonnets de surimi en rondelles fines.
Mélangez les dés d'avocats et les "chutes" de pommes" ajoutez une pointe de vinaigre , quelques graines de sésame (pour le croquant : facultatif) er une goutte d'huile de noisette.

Le montage :
Au fond de votre "cercle à mousse", placez une première tranche de pomme, ajoutez le mélange pommes/avocats et tassez bien.

Placez ensuite par-dessus les rondelles de surimi en commençant par en placer le long du tour du cercle puis complétez au milieu par des rondelles « à plat ».Tasser à nouveau et placez une seconde tranche de pommes pour finir.

Pour servir, placez le cercle dans l’assiette , tassez encore tout en retirant le cercle délicatement.

Décorez à votre convenance.





Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2009

Plutôt que de se creuser la tête pour savoir que faire à manger, je vous propose de creuser…une courge, c’est de saison !!

Et oui,en ce moment le choix est vaste sur les étals de nos marchés au rayon des cucurbitacé...les quoi ?

Bon alors pour faire simple, c’est la famille des courges qui regroupe par exemple : le potiron (aussi appelée la « courge rouge » ou citrouille) ; le potimarron, la courge « butternut », la courgette, les pâtissons….et d'autres encore que j'oublie certainement mais voici quelques photos bien plus parlantes.


 

Mon choix : A la fois doux et ferme, ce légume se décline sans problème de l’entrée au dessert en saveur sucrée, salée ou sucrée/salée…il suffit de se creuser la tête, sans toutefois creuser la courge à chaque fois !

"And he winner is...la courge Butternut"  récompensée pour son interprétation dans « Légumes d’automne».

Clipart Gif diplômeMON099061|Courge musquée|Web+ - A5+ - A4+ - A3+ - Etendue+|187

Découvrez les coulisses d'une rencontre unique enntre cette étoile montante et un bel italien qui fait fureur, j'ai nommé : le Risotto !! 
Aujourd'hui, ils ont accepté de poser rien que pour VOUS défiant leur timidité et vous confient en exclusivité la façon dont ils se sont…mariés !




 

 Ingrédients pour 4 personnes :
350 g de Riz spécial risotto
 1 courge "butternut"
Le jus pressé d'une orange
1 pointe de couteau de safran
1/4 verre de vin blanc
1-2 feulles de laurier
3 échalottes
1 c.à café de boullon de volaile en poudre

Préparation :
1.  Prendre la courge «Butternut»
et la couper en 2 au niveau du rétrécissement de diamètre comme ci-dessous :


 

           Note : Vous pouvez tout aussi bien réaliser cette recette avec de petits potirons dont vous retirez uniquement le chapeau.

          Evider la partie ronde de la courge en retirant pépins et filaments.

 

2.       Une fois nettoyée, creuser au maximum  cette partie ronde de la courge à l’aide d’une cuillère
          jusqu’à ce que vous soyez le plus proche possible des parois.

                     -  Mettre la chair de la courge récupérée en creusant à cuire (a) dans de l’eau bouillante
                         additionnée de coriandre et d’1 cube de bouillon de volaille.


                   -   Placer la partie ronde creusée de la courge sur un plateau de four et l’enfourner à 180 °C
                       pour ½ heure (facultatif), elle sera utilisée pour le dressage.

 

3.       Pendant ce temps, éplucher complètement l’autre partie (allongée) de la courge et la détailler en
          petits dés.

          Dans une poêle faire revenir les la moitié des échalotes dans un fond d’huile, y jeter les dès de
          courge, saler,poivrer, ajouter ½ verre d’eau, 1 feuille de laurier et la moitié du jus d’orange frais (pressé).

       Note :

          Une fois la cuisson terminée, réserver (b)

 

4. Préparer le risotto :

          Faire revenir dans une sauteuse le reste de l’échalote dans un fond d’huile.

           Y ajouter le riz à risotto (cru) puis remuer pour qu’il devienne translucide.

          Ajouter le vin blanc, le reste du  jus d’orange , le safran et le laurier, saler, poivrer.

          Récupérer le jus de cuisson de la chair de la courge (a).  Arroser le risotto avec ce jus          
      bouillant.

      
      Attention :
Le risotto absorbe une grande quantité de liquide, il ne faut pas s’étonner de rajouter
         éventuellement de l’eau si nécessaire.
Cela dépend aussi de la manière dont vous aimez déguster le  
         risotto.

         Lorsque le risotto est cuit, le mélanger avec les dés de courge (b) revenus à la poêle.

 

5. Dressage : Pas besoin de « plat de service », placer votre risotto dans la partie ronde et creusée de
la courge.

         Pour ma part je l’ai décorée avec des petites brochettes de billes de courges cuites.

      Note : Si vous utiliser des petits potirons c’est encore mieux, chacun aura le sien ! 

Les dés de courge doivent être tendres mais encore un peu fermes.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 22 Octobre 2009


Ah les légumes verts !!!!!  
Ils vont en font voir de toutes les couleurs, n’est-ce pas ?
Voici donc une recette MAGIQUE pour arrêter de voir rouge dès que vous leur montrez du vert….
Fini la guerre, drapeau blanc, ce sera la vie en rose car je vous assure que personne n’y résiste, petits ou grands, ils ont jeté les armes et repris leur fourchette pour terminer leur assiette !





 


Ingrédients pour 6 personnes :

3 courgettes

6 fonds d’artichauts congelés


Farce :

500 g de viande hachée

1 petit oignon

1 œuf

Farine de matsa ou chapelure ou pain dur ou pain de mie
½ c.à café de cumin en poudre

Sauce :

2 c.à soupe d’huile

1 petit oignon

1 c. à soupe de sauce tomate

1 petite boîte de tomates concassées

1 grand verre d’eau

½ c.à café de cumin en poudre

piment doux

1petite pincée de 4 épices (uniquement si vous aimez la saveur cannelle/girofle) dans vos plats salés.

Sel, poivre

 

Préparation :

Laver les courgettes, et enlever une lamelle de peau sur 2 avec l’économe.

Découper des tronçons d’environ 10 cm (1 courgette = 3 tronçons)


Méthode 1 :
Si vous disposer d’un « retire-trognon de pomme », vous pouvez l’utiliser pour retirer le centre du tronçon de courgette. Lorsque vous utilisez cet outil, il vous reste à la fin de l’opération des petits « trognon » de chair de courgette. Moi, je les congèle pour une future soupe.


Méthode 2
 : Si vous n’avez pas cet instrument, il suffit de creuser le tronçon avec un couteau pointu en le tournant sur lui-même et former un « tunnel ».
Avec cette méthode, la chair que vous récupérez de la courgette est presque « râpée », vous pouvez alors l’intégrer à votre farce de viande hachée.

Sortir les fonds d’artichauts du congélateur et les passer rapidement sous l’eau chaude puis les égoutter.


Astuce :
Lorsque je mets les fonds d’artichauts farcis à cuire, ils sont encore congelés, cela leur permet de rester intact à la cuisson et de ne pas se décomposer.

Réservez les légumes.


Farce :
Hacher finement les oignons.

Mélanger la viande hachée, la moitié des oignons, l’œuf le ½ c. à  café de cumin, le sel el le poivre (et éventuellement la courgette « râpée », voir méthode 2 plus haut).

Ajouter ensuite  suffisamment de farine de matsa/chapelure pour que la farce reprenne plus de consistance.

Farcir les tronçons de courgette avec votre farce, garnir les fonds d’artichauts.

Cuisson :
Dans une sauteuse ou marmite à fond large, faire revenir les reste des oignons dans un peu d’huile.

Lorsqu’ils deviennent translucides, ajouter 1 c. à soupe de concentré de tomate, les tomates concassées, ½ c. à café de cumin, 1 c. à café de piment doux, sel, poivre et diluer le tout avec un grand verre d’eau.

Disposer les légumes farcis dans la marmite, les arroser avec le jus pour qu’ils se colorent à la cuisson et couvrir.

Lorsqu’ils sont cuits, découvrir et laisser réduire.

Pour être une réussite ce plat doit mijoter suffisamment, les légumes sont alors presque confits et c’est un régal !!!! 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 15 Octobre 2009

Pour les fans de tartes salées en voici une qui

va vous plaire, fraîche colorée, pleine de saveurs et rapide à réaliser, c'est le succès asssuré !!!
Une réverence pour saluer l'été déinitivement envolé car croyez-moi vu le froid qu'il faisait ce matin, c'est même l'hiver en automne !!!!



Ingrédients :

Pâte:

Vous pouvez tout à fait utiliser une pâte feuilletée prête à l'emploi, pour changer j'ai préparé une pâte croquante au pavot bleu et aux sésames dorés .
200  g de Farine
1 bonne pincée de sel
1 oeuf
90 g de margarine (ramollie)
2 c. à soupe d'huile d'olive
1 c. à soupe de pavot bleu
1 c. à soupe de sésame doré

Garniture :
2 courgettes (pas trop grosses)
1 oignon
2 petites tomates ou quelques tomates cerise
150 g de féta
25 cl (1 pot) de crème fraîche
3 oeufs
2 c. à soupe d'huile d'olive
Sel,poivre au goût

Préparation :

La pâte:

Enfourner à nouveau pour une bonne 1/2 heure à 160-170°C et retirer lorsque la pâte est bien dorée.

Mélanger tous les ingrédients pour obtenir une boule homogène.

Etaler votre pâte et en garnir votre moule recouvert au préalable d'un papier sulfurisé (sauf si moule en silicone).

Enfourner à 170°C et retirer le fond de tarte lorsqu’il n’est pas encore doré.

Le "+": L'alliance des grains de sésame et de pavot dans la pâte lui donne du croquant et un p'tit gôût délicieux qui n'et pas sans rappeler celui de certains crackers

La garniture :
Pendant ce temps, couper les extrémités des courgettes et à l'aide d'un économe, enlever la peau 1 sur 2.
Couper les courgettes dans le sens de la longueur puis détailler des fines demi-rondelles.
Les faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive et de sel.
Dès qu'elles prennent couleur et s'attendrissent, réserver sur du papier absorbant.

Surtout, ne pas laisser les courgettes cuire trop longtemps afin qu’elle restent légèrement croquantes dans la tarte.

Battre les œufs et la crème.
Y ajouter les tomates détaillées en dés (ou en moitié si tomates cerises), les courgettes, la moitié de la feta émiettée et un peu de basilic.
Remuer le tout et verser la garniture sur votre fond de tarte.
Parsemer de basilic et du reste de la feta émiettée

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 6 Octobre 2009

Hier soir j'ai fait une série de minis pizzas thon / olives vertes/noires et à la fin de ce dur labeur, il me restait des olives en rondelles qui me regardaient langoureusement....
Je ne me voyais pas les gâcher et je me suis dit que si elles retournaient au frigo on les oublierait.
Résultat : J'ai donc retroussé mes manches (c'était déjà fait, mais bon ça fait bien ans la phrase !) et j'ai décidé de faire des fougasses aux olives !
Et oui, voilà mon illumination de 22h45...sauf que la pâte elle doit monter....
Autant vous dire que je n'étais pas couchée mais ça  ne vous intéresse absolument pas, oui je sais je dérape...revenons-en à nos fougasses.
Belle réussite, voici les photos et la recette que j'ai utilisée.
Très belles sûrement très bonnes mais à vrai dire à 00h46 je n’étais pas trop" branchée"  fougasse si vous voyez ce que je veux dire...ce n'est que le lendemain que je me suis régalée...




Ingrédients pour 2 fougasses :

15 g de levure de boulanger

375 g de farine

1 1/2 c. à café de sel
5 c. à soupe d’huile d’olive

125 g d’olives noires et vertes dénoyautées (en rondelles pour moi)






Préparation :

Délayer la levure avec un peu d'eau tiède.
Ajouter la farine et le sel puis l'huile d'olive puis mélanger la pâte en en ajoutant de l’eau petit à petit.
Dès que vous obtenz une boule de pâte homogène, arrêtez-vous.

Ajouter à la pâte les olives en rondelles (essorées au préalable) et pétrir encore un peu, formez la pâte en boule, couvrez-la d’un linge et laissez-la gonfler 1 heure dans une pièce chaude (four à 35°C pour moi)


Une fois montée, divisez la pâte en 2  pâtons et écrasez-les un peu en 2 cercles épais (légèrement ovales) sur le plan de travail.

Entaillez les formes réalisés de 4 gros traits en diagonal (comme l'épis de blé) et tirez un peu sur les bords pour qu’elles restent bien béantes.

Posez les fougasses sur la plaque du four rcouverte d'un papier sulfurisé, couvrez d’un linge et réservez 1 heure à 35° C dans le four.

Versez de l’eau bouillante dans un plat à four et posez-le sur la sole du four, préchauffé à 200-220°C (th6/7).

Badigeonnez les fougasses d’huile d’olive au pinceau et glissez-les au milieu du four bien chaud.

Faites cuire 15-25 min environ.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 15 Septembre 2009

Coucou me revoilà !!!!

Et oui je sais, je sais l'absence a été très longu et et je vous ai manqué.... enfin pas moi mais plutôt mes recettes !!!!
Me voilà donc de retour dans la "culinosphère" et comme nombreuses sont celles à préparer leur table de Roch Hachana voici un repas qui fait toujours l'unanimité et que vous pourrez tout aussi bien servir avec des pommes de terre vapeur comme ici ou du riz blanc ou encore des tagliatelles pour changer.
C'est simple,rapide et surtout délicieux.....




Ingrédients pour 6 personnes
1 Kg de jarret de veau
2 c.à soupe de concentré de tomtates
4 c.à soupe de tomtates concassées
Thym
Laurier
1/2 verre de vin blanc
2 verres d'eau
sel,poivre
2 gros oignons
1 c.à soupe de maizena (ou à défaut de la farine)

Préparation :
Eplucher et hacher les oignons finement
Dans une cocotte , les faire revenir quelques minutes pour qu'ils soient translucides.
Pendant ce temps, découper la viande en gros morceaux (cubes pas trop petit sinon la viande sèchera à la cuisson)
Ajouter la viande aux oignons et laisser dorer quelques minutes de tous les côtés.
Délayer le concentré de tomate dans l'eau, verser le tout dans la cocotte, ajouter le vin blanc,le sel,le thym,le laurier (2 feuilles) et le poivre.
Couvrir et laisser cuire à gros bouillons dans un premier temps puis à feu doux pour que la viande cuise tout en gardant le jus.
Lorsque la cuisson est presque terminée (la viande es ttendre), délayer la maîzena dans 1/2 verre d'eau tiède, verser le mélange dans la sauce de la viande et chauffer à nouveau.
Cette étape va permettre à la sauce de se lier et d'épaissir , dès qu'elle dvient onctueue arrêter la cuisson et réserver

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0