Articles avec #coin sucre tag

Publié le 28 Avril 2009

 

 

 

En attendant que l’Eté frappe à notre porte, allons le chercher …

Comment ?

Pourquoi pas en faisant des glaces ?

Excellente idée qu’à eu TRINIDAD pour la 31ème édition du KKVKVK….

A cette occasion, je vous propose une verrine pleine de fraicheur à consommer SANS modération.

En général, ces petites verrines remportent un franc succès et ont toujours un goût de...trop peu !

La p’tite couche de sablé émietté donne une note « crunchy » à ces sorbets onctueux et permet de faire une pause gustative entre les 2 étages de saveurs (encore une excuse pour se rajouter des calories dans un tout p’tit verre comme ça…)

Si vous n’avez pas le courage de faire les sablés vous pouvez très bien les acheter ou les remplacer par d’autres biscuits en fonction de ce que vous aurez sous la main.

 

Pour le reste, le cadre idéal de dégustation est bien entendu, un grande plage de sable fin, un soleil de plomb, quelques palmiers, une douce mélodie de vagues qui nous bercent…..

Bon allez on se réveille !! Retour à la réalité de ce splendide tableau, il ne vous en  reste, pour l’heure, que la verrine vide devant vous !

Alors pour un peu de rêve et quelques cuillères de bonheur, on se met vite au boulot si on veut la glace pour le dessert de ce soir !!!!!

 



 


Ingrédients pour les sorbets :

Sorbet framboise :

250 g de framboises fraîches ou congelées

100 g de sucre

Le jus d’1/2 citron

1 c. à café d’agar-agar ou éventuellement de maïzena

 

Sorbet mangue :

250 g de chair de mangue fraîche ou congelée (type « PICARD »)

100 g de sucre

Le jus d’1/2 citron

1 c. à café d’agar-agar ou éventuellement de maïzena

 

Les sablés breton (10 minis):

30 g de sucre

1 jaune d'œuf

75 g de beurre ou (margarine goût beurre pour moi)

100 g de farine

1 c. à café de levure chimique

1/4 c. à café de fleur de sel

 

Préparation des sorbets :

Faire cuire les framboises avec le sucre et le jus de citron.

Mixer le tout puis passer la purée de framboises au chinois (tamis très fin ou encore la centrifugeuse de certains robots ménagers)  afin de séparer le coulis des pépins.

Remettre le coulis à chauffer avec 1 c. à café d’agar-agar (ou la maïzena) en comptant 2 minutes à partir de l’ébullition.

Verser dans un récipient et faire prendre en sorbetière

Si comme moi vous n’en avez pas : Faire prendre au congélateur environ 1 heure puis, lorsque la glace commence à prendre (crémeuse), y verser le blanc d’œuf monté en neige et bien remuer le tout.

Remettre au congélateur et à 2 –3 reprises , sortir la glace et y plonger quelques instants un pied mixer , pour lui donner toute son onctuosité .

 

Procéder à l’identique pour le sorbet mangue. C’est plus rapide étant donné que l’on peut mixer le fruit cuit tout de suite, sans avoir à en retirer les pépins.

 

Préparation des minis sablés (à émietter…ou pas !) :

 

 

 

 Laisser le beurre ramollir à température ambiante, il doit avoir une consistance « pommade »
Battre ensemble les jaunes avec le sucre puis ajouter le beurre pommade,
Bien mélanger puis ajouter la farine, la levure et la fleur de sel.
Etaler la pâte au rouleau entre 2 feuilles de papier sulfurisé.
Si elle est trop molle, la placer au frais le temps qu'elle se raffermisse.
Découper des ronds ou autres formes à l'aide d'un emporte pièce puis les placer à nouveau frais 115-20 minutes.
Enfourner à 160°C et arrêter la cuisson lorsqu'ils sont dorés.
Laisser refroidir.

 

 

 

Le dressage :

Prendre une verrine et en décorer le contour de grains de sucre colorés (prendre par exemple la couleur d’un  des 2 sorbets).

Déposer au fond une première couche de framboises, puis une couche de sablés émiettés puis la glace à la mangue.

On peut aussi jouer sur les textures et mettre en dernier un granité de mangue en dernier (si votre glace n’est pas assez onctueuse par exemple).

Surmonter le tout de framboises fraîches et d’1/2 biscuit.



Bonne dégustation et laissez moi vos commentaires  

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 21 Avril 2009

 

Préparer des petites bouchées gourmandes moelleuses à la cacahuète en un tour de main ?

Si, si c’est possible ….suivez-moi !

Il faut compter environ 40 minutes pour réaliser et cuire une vingtaine de bouchées et…moins de la moitié pour qu’elles soient  dévorées !!!!

 

Le petit « + » : Vous pouvez les congeler sans problème et varier les plaisirs en remplaçant les cacahuètes par

des noisettes ou des noix.

 

Ingrédients pour environ 20 bouchées :

250 g de cacahuètes décortiquées avec la peau

125 g de sucre en poudre

1 œuf

½ c. à café de cannelle en poudre

1 pincée de poudre de clous de girofle

Du sucre glace

 

Préparation :

Passer les cacahuètes au four à 180 °C jusqu’à ce qu’elles soient légèrement grillées (tout le goût des gâteaux réside dans cette étape !)

Les mixer avec le sucre en poudre.

Ajouter l’œuf, la cannelle et la poudre de girofle et éventuellement (selon les goûts) une pointe de gingembre moulu

Mélanger bien le tout et façonner des boules de la taille d’une petite noix dans le creux de votre main .

Préchauffer le four à 150°C

Rouler chacune des boules dans le sucre glace. Pour gagner du temps je dispose le sucre glace dans un plat creux , j’y dépose les boules et je secoue légèrement le plat contenant toutes les boules pour qu’elles se recouvrent automatiquement de sucre glace, c’est un grand gain de temps !

Déposer les bouchées sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé en veillant à les espacer.

Enfourner pour 10- 15 minutes en surveillant , les bouchées vont se craqueler en cuisant ce qui fait tout leur charme.

Attention , elles durcissent en refroidissant  si elles cuisent trop elles seront aussi dures que de la pierre !

 

Bonne journée !

 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 6 Avril 2009




Petit goûter improvisé, histoire de changer des traditionnelles crêpes / gaufres.
Voici donc leur pseudo-version américaine :  les pancakes avec une touche gourmande en plus.. framboises et chantilly.
Rien ne vous empêche cependant de les déguster en toute simplicité, juste tièdes avec un filet de miel ou saupoudrés de sucre. 
Leur moelleux a remporté un grand succès, voilà donc mes crêpes officiellement concurrencées et le match va être serré !
Suite au prochain goûter....



Ingrédients :
4 œufs
300 ml  de lait
240 g de farine
4c. à soupe d'huile
1 sachet de levure chimique
4 c. à soupe de sucre
4 achets de sucre vanillé
2 pincées de sel

Pr&paration :

Séparer les jaunes des blancs.
Mélanger les jaunes avec le lait, la farine, la levure et le sel puis ajouter le sucre.

Monter les blancs en neige, (le secret de leur légèreté)  et les incorporer à la pâte précédente.
La pâte est assez épaisse ce qui est normal.
Laisser reposer 1/2 heure .

Graisser une poêle à crêpes ou (la multi-crêpes party pour moi) avec une noix de beurre, puis y verser une petite quantité de pâte au centre en l'étalant légèrement afin de former le pancake.

Les pancakes vont gonfler en se remplissant de petites bulles d'air, les retournez puis les retirer lorsqu'il sont dorés de chaque côté..

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 24 Mars 2009

Rien de meilleur que des petites viennoiseries toutes chaudes et croustillantes pour ensoleiller un week-end  de Printemps ....
J'ai testé plusieurs recettes de feuilletages sans beurre (avec de la margarine en remplacement) mais sans jamais obtenir le résultat  idéal jusque ....LA !
j'avais déjà réalisé cette recette pour l'anniversaire de ma fille il y a 10 jours.
Pour ne pas prendre de risque j'avais fait  une quantité raaisonnable et devinez quoi ? Tout le monde a re-demandé  !
J'avai laissé la moitié des croissants nature et dans l'autre j'ai parsemé mon triangle de cacao sucré en poudre (Type NesquiK) avant de les rouler, histoire de faire une variante.

Résultat : Ils ont tous été mangés mais les croissants "natures" ont fait l'unanimité
Alors si vous avez envie d'un vrai "petit déjeuner à la française"  un dimanche matin, tout chaud , sans même avoir besoin de mettre son manteau et de braver le vent matinal pour courir chez le boulanger...donner vous un p'tit peu de courage le Samedi soir et coyez-moi le régal du lenemain matin en vaut la peine  !















Ingrédients

250 g de farine
60 g de sucre en poudre
150 ml de lait (de soja pour moi)
1/2 cube de levure fraîche
1 c. à café de sel
115 g de margarine




Préparation :
La veille :
Faire tièdir le lait de soja et y délayer le cube de levure.
Mélanger  le reste des ingrédients à l'exception de la margarine.
Pétrir jusqu'à l'obtention d'une boule homogène. 
Laisser reposer au frigo idéalement une nuit.

Le lendemain matin :
 Etaler la pâte sur un plan fariné en un grand carré.
Au centre, y déposer la margarine ramollie (température ambiante) et rabattez chaque coin de pâte sur celle-ci (comme une enveloppe).

Attention : Soudez les bords  en appuyant avec votre rouleau par exemple.
Ensuite, toujours avec le rouleau, taper un peu sur la pâte pour la tasser.
Etalez-la en un rectangle assez long puis pliez la en 3 en portefeuille.
Il faut faire attention à ne pas étaler trop la pâte au 1er tour au risque de la percer et que la margarine ne s'en échappe. 
Placer la pâte au frais 15-20 min. Renouvelez l'opération 2 fois.
Etalez la pâte en longues bandes et y découper des triangles , les badigeonner légèrement de blanc d'oeuf puis les rouler sur eux-même pour former les croissants .

Placez les croissants sur une plaque recouverte d'une feuille de papier sulfurisé, en faisant attention de placer la pointe du croissant en dessous (sinon il s'ouvrira à la cuisson !) .
Laissez lever 2 h dans un endroit tempéré à l'abri des courants d'air ou dans votre four à 30°C si vous en avez la possibilté. 

Chauffer le four à 170 °C et badigeonnez les croissants d'un jaune d'œuf dilué avec 1 c.à.c d'eau et 1c.à.c de vinaigre blanc (pour la brillance) puis enfourner 20 min. 


 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 18 Mars 2009

Bonjour,

Désolée pour cette petite absence mais entre les 4 ans de ma puce et l'absence de mon cher  et tendre ...ORDI, difficile de publier quoique ce soit !!
En ce moment le rythme s'accèlère au travail et les journées ne sont pas assez longues, pourtant j'ai promis à mes copines une photo du gâteau d'anniversaire d'ALIZA alors là voilà !
















Vous avez , je pense , deviné le thème....
Ma fille était ravie et ses copines n'en revenaient pas d'avoir pu manger "un bout de la robe de Cendrillon" !!!!
D'autres étaient clairement perplexes , je cite : "Un gâteau avec des bras et des cheveux , ça n'existe pas"!
Résultat  : Un après-midi très réussi et même si le gâteau n'était pas "parfait" tout le monde s'est regalé !
Pour le coup c'est bien plus qu'une chaussure qu'il manquait à Cendrillon !


Bonne soirée et à bientôt pour la recette....

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 12 Mars 2009




Ce nougat a pour moi un goût d'enfance inoubliable...

Pour la petite histoire, je me souviens avoir observé ma grand-mère à l'ouvrage en pensant ne jamais y arriver un jour par moi-même....
Elle s'agitait  au-dessus de sa grand marmite, tel un druide au-dessus de son chaudron magique, en remuant sa cuillère en bois de toutes ses forces.
A la sueur de son front, la délicieuse pâte de datte cuisait tandis que les fruits secs se torréfiaient dans l'antre de son four....  
Après le mélange des ingrédients,la marmite vascillait et je  voyai alors la pâte bouillante s'effondrer sur un plan innondé de sésame doré...
C'est alros que de ses doigts "magiques", elle saisissait la pâte obtenue pour en façonner plusieurs bâtons de large diamètre dont chaque rondelle découpée me procurait un immense bonheur...

A chacun sa "Madeleine de Proust", voici la mienne...





Ingrédients  :
 Pou 1 Kg de dattes ou de pâte de datte prête à l'emploi
150 g d'amandes entières sans la peau
150 g pistaches décortiquées
150 g de noisettes entières sans peau
250 g de sucre
2 cuillères à soupe de miel
facultatif : 1 pincée de gomme arabique.

Préparation  :
Si vous utiliser des dattes entières, les dénoyauter (garder la pêau), les mettre dans un ravier avec une cuillère à soupe d'eau et une d'huie puis les mettre au micro-ondes le temps qu'elles se ramollissent.
Les passer ensuite au mixer pour obtenir une belle pâte épaisse.

Dans une marmitte à large fond faire un sirop avec le sucre le miel.
Lorsque le tout est fondu, y ajouter la pâte de datte.
A partir de là, il faut jouer des biceps !!!!
Tourner la pâte régulièrement en maintenant le feu moyen jusqu'à ce qu'elle cuise et se décolle bien des parois.
Si la pâte n'est pas assez cuite , votre nougat restera mou, si elle cuit trop il sera trop dur...
Pour vrifier la cuisson, je retire de temps en temps un petit bout de nougat de la marmite et je le laisse sécher sur une cuillère froide pour connaître l'état d'avncée de cuisson.
Lorsque la pâte est cuite comme il faut , y jeter les fruits secs et remuer à nouveau pour qu'ils s'intègrent bien au mélange.
Préparer un plan  recouvert de graines de sesames dorées (passées avant quelques secondes dans une poêle pour les faire un peu griller ).
Verser en plusieurs fois le nougat chaud, passer les mains sous l'eau froide et façonner des "boudins" en le roulant rapidement dans le sésame.

Une fois les boudins façonnés, les laisser refroidir à l'air libre.
Le nougat se conserve très bien dans une boîte hermetique mais jamais au ffrigo (même principe que le caramel...)








Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 12 Mars 2009

Ne nous attardons pas sur le titre, voici  les photos !!!



Je les ai sauvés  in-extremis d'un naufrage gourmand...voilà pourquoi les rescapés sont si peu nombreux !!

Pour la recette du caramel crèmeux , c'est par
ici.

Pour les caissettes en chocolat, il vous faut du chocolat de couverture de bonne qualité noir, au lait ou blanc si vous préferez...

Faire fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes.
Pour un résultat idéal  (pas de traces blanches, chocolat brillant et croquant.), il faut  tempérer le chocolat....c'est quoi le tempérage ? allez par
ici....
Avec un pinceau, enduire l'intérieur des caissettes (en papier ou en silicone)  avec le chocolat et laisser prendre au frais.
Si la première couche de chocolat n'est pas assez épaisse, repasser une seconde fois sinon la caissette se cassera au démoulage.

Remplir les caissettes de caramel crèmeux et décorer selon vos envies (ici des éclats de cacahouètes caramélisées).

Laissez vous tenter ...croquez le chocolat et le caramel vous fera fondre de plaisir !!!!

bonne journée.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 11 Mars 2009

Ce gâteau est, pour moi, un incontournable de la fête de Pourim...
C'est l'alliance d'une pâte sablée fondante et d'une délicieuse pâte de dattes fourrée de frutis secs concassés: On peut aussi les fourrer tout simplement avec de la confiture....

Ingrédients pour 40 petits gâteaux :
Pâte sablée :
500 g de farine
1 pqt de levure
1 verre de sucre (130 g)
250 g de margarine 
2 oeufs entiers

300 g de pâte de datte
Des noisettes décortiquées

Préparation :
Faire dorer les noisettes à sec dans une poêle ou un four ouis les hacher grossièrement.
Mélanger les noisettes concassées à la pâte de datte.

Preparer la pâte sablée (ici) puis l'étaler au rouleau sur un plan légerement fariné .
A l'aide d'un emporte pièce rond ou d'un verre retourné, découper  des ronds dans votre pa^te.
Note :La pâte ne doit pas être trop épaisse car elle va gonfler (avec la levure) lors de la cuisson.
Rabattre les bords de votre pâte de façon à former un triangle tout en laissant  apparaître la pâte de datte..
Voici ces quelques étapes récapitulées en image  :




Enfourner à 160°C jusqu'à ce que la pâte soit dorée, retirer du four et laisser refroidir.
Saupoudrer de sucre glace.


















Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 6 Mars 2009

Il y a des recettes dont on ne se lasse pas...
Celle-ci est quasiment ma recette FETICHE, je crois que j'ai du la faire pour la première fois à 15 ans !!!!!  Et croyez-moi, elle remporte toujours le même succès...

Elle est facile et rapide à réaliser alors si comme moi aujourd'hui vous êtes pressée, laissez-vous tenter !

Bon week-end.

Ingrédients pour une tarte de 28 cm de diamètre :
1 disque de pâte feuilletée (acheté ou maison )
5-6 pommes (selon leur taille ) Golden bien fermes
2 oeufs 
Le  jus de 2 oranges
1 c. à soupe de sucre
1 c.à soupe de farine
1 sachet de sucre vanilé

Etaler la pâte sur un plan legèrement fariné puis la disposer dans le moule recouvert de papier sulfurisé (sauf si il est en silicone !).
Eplucher les pommes, retirer le trognon et les couper en 2.
Couper les 1/2 pommes en tranches trés fines et les disposer en rosace sur le fond de tarte jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de place.
Battre ensemble les oeufs, le sucre, le jus d'orange et la farine (reserver le sucre vanillé).
Verser le mélange sur l'ensemble de la tarte et saupoudrer de sucre vanillé.
Enfourner 3/4 d'heure à 170 °C.
La tarte doit être bien dorée.


A la sortie du four vous pouvez la napper de gelée de groseille tiède, de confiture d'abricots ou de nappage blond pour tarte afin qu'elle soit bien brillante.

 


Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 5 Mars 2009

La "saga" du chocolat continue......
Aujourd'hui honneur à la noix de coco pour des bouchées qui ne seront pas sans vou rappeler une grande celebrité.. Si, si, vous savez la noix de coco qui tombe puis se casse pile en 2 avec un chanson hyper connue derrière, ça ne vous dit rien  ??!!
Je suis donc fière de vous présenter le héros du jour qui trône sur "podium version macaron"



Ingrédients pour une quarantaine de bouchées :
200 g de noix de coco en poudre
20 cl de lait de coco
4 c. à soupe de crème liquide (crème sns lait , de soja ou de coco pour moi)
90 g de cassonade en poudre
40 g de margarine "(goût beurre" pour moi)
300 g de chocoat pâtissier de votre choix
Facultatif : Colorant (si vous souhaitez donner une couleur à au fourrage) 

Préparation :
Le fourrage coco :
Dans une casserole faire fondre la margarine,  y ajouter le lait de coco, la crème et le sucre .
Remuer puis verser la noix de coco râpée et le colorant si nécessaire
.

Faire fondre le chocolat au bain marie ou micro-ondes (1 minute) puis le remuer vivement à la spatule pour qu'il refroidisse un peu.

Si vous n'avez pas d'empreintes en silicone:

Façonner des petites boules avec le fourrage , les tremper dans le chocolat fondu et les déposer sur du papier sulfurisé.
Saupoudrer de noix de coco râpée et laisser durcir.

Si vous avez des petites empreitnes en silicone :
 a l'aide d'un pinceeau, tapisser toute la paroi des empreintes avec le chocolat et mettre au frais pour que le chocolat durcisse.

Remplir les empreintes  de fouurage puis refermer avec une couche de chocolat fondu, lisser à la spatule et laisser durcir à nouveau.

Et voilà le résultat si comme moi vous ne résistez pas ....

 








Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0