Publié le 25 Mars 2010

Allez encore une petite recette avant une pause de quelques jorus....

Nombreux sont ceux/celles à connaître la traditionnelle recette des croquants aux amandes, de merveilleux biscuits secs que l'on peut dcliner à l'infini selon son inspiration.

La recette "de base" est une valeur sûre qui plaît à tout le monde et dont on ne se lasse absolument pas.

Pour colorer le tout et y apporter de nouvelles saveurs, j'y ai ajouté des pistaches décortiquées et des cranberries (dont je vous ai parlé récemment ici),un superbe mariage gourmand couleurs/saveurs que je vous recommande.

 


Croquants

Ingrédients :
260 g farine
150 g sucre en poudre

2 cc levure chimique
3 œufs moyens

2 sachets de sucre vanillé ou extrait anturel de vanille (liquide)
1 grosse pincée de sel

Pour la recette de base :

200 g d'amandes concassées

Pour la recette pistaches-cranberries :
100 g d'amandes concassées
50 g de cranberries séchées
50 g de pistaches décortiquées
2 poignées de sésames doré (facultatif maisje trouve que le sésame donne un goût tout-à-fait particulier qui rend ces biscuits encore plus uniques)
Note :
Vous pouvez aussi remplcer le mariage cranberries/pistaches apr pépites de chocolat / raisins secs


Préparation : 

Mélanger la farine, les sucres, la levure et le sel.

Dans un autre récipient battre les œufs entiers.

Les ajouter aux ingrédients secs, remuer la pâte à l'aie d'une cuillère en bois puis ajouter les fruits secs à l’exception  du sésame.
Cesser de remuer lorsque le mélange est homogène.

Pas de panique si la pâte vous paraît collante c'est normal.
Diviser
la pâte en 2 parties.
Sur votre plan de travail (ou idéalement plaque de silicone), jeter une 1ère poignée de sésame et confectionner un boudin de pâte en roulant le 1er morceau de pâte dans les grains de sésame.
Procéder de même avec le second morceau de pâte et le reste de sésame.
Pour que ce soit plus simple vous pouvez, bien sûr, fariner vos mains mais attention  à ne pas trop en mettre, cela assècherait la pâte.

Déposer
les boudins sur un plateau de four recouvert de papier sulfurisé, en les espaçant suffisamment (ils gonflent à la cuisson) 
Aplatir légèrement chaque boudin avec la paume de la main. Au final vous devez obtenir 2 boudins de 5 cm de large sur 1 cm de haut.

Enfourner et cuire environ ½ h à 160°C jusqu'à ce que les pâtons (boudins de pâte) soient dorés. Ils doivent être gonflés et pas trop mous au toucher.

Les sortir du four et les laisser refroidir.

Découper les pâtons à l'aide d'un grand couteau à pain, en faisant des tranches d’1 cm d'épaisseur .

Déposer les tranches « à plat » sur une plaque de cuisson et remettre au four à même température.
Cuire
jusqu'à ce que les biscuits soient dorés et croquants.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 16 Mars 2010

Après mes cookies du "Grand continent" , on repart en voyage sur un autre continent : l'Asie, pour un potage pékinois onctueux et plein de goût !!!
Au départ, j'étais partie pour des "blancs de poulet émincés à l'estragon".
Dans cette idée, j'ai donc décongelé mon paquet de blancs de ppoulet la veille a soir.
Or, le matin en les sortant, j'ai réalisé qu'il ne s'agissait pas de blancs mais de hauts+bas de cuisses !!
Pas question de se décourager, j'ai donc découpé la chair du poulet méthodiquement puis c'est en regardant les  "chutes" de poulet que je me suis dit que c'était dommage de les gâcher.
Pourquoi ne pas en faire  un bouillon de poulet pour ce soir ?
Du coup au fur et à mesure de ma prépartion et de mon imagiantion, mon simple "bouillon" s'est transformé en potage pékinois, une improvisation très bien accueillie par tous les membres du jury largement  par le goût très présent du poulet.
Quand aux blancs de poulet à l'estragon, il faudra attendre encore un peu car ils ont été avalés avant d'être photographiés !



Potage PékinoisPoulet 


Ingrédients pour 4 personnes :
2 cuisses (haut + bas) de poulet
1 branche de céleri
2 c. à soupe d'huile
1 gros oignon
4 c.à soupe de sauce soja
1 cube de bouillon de volaille
1/2 l d'eau
1/2 c. à café de sucre
1 c.à soupe de concentré de tomate
2 c.à soupe de vinagreblanc ou balsamique (selon les goûts)
2 c. à soupe de maîzena (ou fécule de pomme de terre)
2 poignées de vermicelles
Sel, Poivre.

Préparaion :
Emicer finement l'oignon et le faire revenir dans l'huile afin qu'il devienne translucide.
Laver le céleri et le détailler en petits dés.
Ajouter, le poulet en morceaux, sel,poivre,sucre et le cube de bouillon de volaille puis recouvrir d'eau.
Laisser mijoter à couvert pour que le poulet cuise et lâche suffisamment de goût dans le bouillon (ne pas hésiter à goûter !).
Ajouter sauce soja, vinaigre et maizena délayée dans un verre d'eau, bien remuer pour ne pas que ça accroche au fond de la amrmitte.
Laisser mijoter à nouveau et réajuster si nécessaire en sel,poivre ou sauce soja pour ceux qui souhaitent un potage plus corsé.
Lorsque le potage commence à s'épaissir, retirer le poulet le détailler en fines lamelles.
Remettre les lamelles de poulet dans le potage, y ajouter les vermicelles et arrêter la cuisson dès que les vermicelles sont cuits.
Pour une note asiatique plus franche, vous pouvez ajouter des jeunes pousses de bambou en lamelles et quelques champignons noirs, tout dépend bien sûr de ce que vous aurez dans vos placards !



Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 16 Mars 2010

Crise noix de pécan - Acte I Scène 2

Comme je vous l'ai dit il y a peu, les Noix de pécan se sont installées bien confortablement dans mon placard à provisions...

Bah oui, que voulez vous un paquet d'1 Kg, ça fait durer le plaisir !!!
Depuis, j'aime user et abuser de cette "american touch" dans mes pâtisseries, alors profitez-en !

Et pour continuer sur ma lancée "U.S.A in my kitchen" , un peu de couleur, un brin d'acidité, j'ai nommé LES CRANBERRIES (euh pas le groupe de musique, n'est-ce pas ?), cette baie sauvage dite canneberge en français nous vient d'Amérique du Nord (grande de airelle rouge,).



Les cranberries ont le vent en poupe puisqu'elles sont de plus en en plus utilisées dans l'industrie pharmaceutique et cosmétique.
Elles sont désormais bien connues pour être des antioxydants qui stimulent le système immunitaire et la force corporelle.

Mariées aux noix de pécan, elles ajoutent du peps à ces cookies croquants & vitaminés, je vous laisse juger ..... 



CookiesPecanCranberries

 


A noter : A défaut de noix de pécan, de cranberries ou tout simplement pour varier les plaisirs, vous pouvez les remplacer par des pépites de chocolat ou tout autre oléagineux (noix, amandes, noisettes, noix de macadamia...)

Vous pouvez également séparer la pâte « nature » en 2 puis agrémenter chaque moitié comme bon vous semble afin d'obtenir en 1 seule fois 2 sortes de cookies différents !

 Ingrédients :

350 g de farine
2 oeufs
200 g de cassonade (sucre roux)
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de levure chimique
200 g de margarine ramollie
130 g de noix de pécan
120 g de cranberries séchées

Préparation :  

Hacher grossièrement les noix.

Mélanger tous les ingrédients (hormis les fruits secs).

Lorsque la pâte est homogène, ajouter les fruits secs puis rassembler la pâte en une boule.

Filmer et mettre au frais environ 1/2 heure pour qu'elle se raffermisse.

Lorsque la pâte est prête, la sortir du frigo et former des boules de la taille d'une petite noix.

Les déposer sur un plateau de papier sulfurisé en les espaçant légèrement car elles vont s'étaler.

Enfourner à 160°C et retirer du four lorsque les cookies seront bien dorés.

Attention, ils durcissent en se refroidissant.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 11 Mars 2010

Après le riostto safrané à la courge butternut, en voici un plus classique à réaliser quelque soit la saison...

RisottoCremeuxChampigons

Ingrédients
pour 4 personnes
1 grand verre de riz à risotto
4 verres d'eau
1/2 verre de vin blanc sec
2 c.à soupe d'huile d'olive
500 g de champignons de Paris frais
Quelques gousses d'ail ou de l'ail congelé
10-15 cl (1/2 pot) de crème fraîche
Parmesan (facultatif)
Sel,Poivre

Préparation :
Nettoyer les champignons, en ôter le pied et les découper en fines lamelles.
Les faire revenir dans un fond d'huile d'olive à la poêle avec l'ail écrasé  puis réserver.
Dans une autre poêle (à larges bords), faire revenir le riz dans l'huile pour qu'il devienne translucide.
Y ajouter les champignons revenus avec l'ail, puis mouiller avec le vin blanc .
Saler, poivrer puis ajouter l'eau et laisser cuire à couvert en remuant régulièrement.
Lorsque le risotto est cuit (mais pas trop) , ajouter  la crème fraîche et remuer  vivement  quelques minutes à feu doux.
Eteindre le feu et manger chaud avec un peu de parmesan.



Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 4 Mars 2010

Pour les fans de viennoiserie voici une nouvelle recette de brioche, simple et tout simplement délicieuse.
Elle est particulièrement légère et se mange très bien nature, avec un peu de confiture pour accompagner un thé ou un café c'est encore mieux !!!!


Avant....

BriocheNature2

Après le passage du couteau ......


BricheNautre1


Ingrédients pour une brioche "fleur" :
450 g de farine
80 g de sucre
3 œufs
50 g de margarine
120 g de lait de soja (à défaut, de l'eau)
1 cube de levure fraîche

Préparation :
Délayer la levure avec le lait/eau  tiédit.
Mélanger tous les ingrédients sauf la margarine et pétrir.
Ajouter la margarine ramollie et pétrir encore quelques minutes.
Couvrir d’un film le bol contenant la pâte et la lisser monter (dans le four à 35°C pour moi ).
Laisser lever , plus elle monte logtemps plus elle sera légère !
Ensuite faire "redescendre' la pâte pour qu’elle reprenne une consistance normale (on la vide de son air,on la "dégaze).
Former 8 boules et les déposer dans un moule à tarte rond. 
Laisser monter 1 heure.
A l'aide d'un piceau, badigeonner la brioche avec 1 jaune d'oeuf délayé avec un peu d'eau.
Parsemer de scure perlé ou à défaut de sucre cirstal.
 Enfourner  à 160°C pour jusqu'à ce quelle soit bien dorée.

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 4 Mars 2010

L'hiver semble perdurer puisque le froid est de retour....
Rien de tel donc pour se réchauffer qu'un bon plat mijoté !!!!!!
Je vous donne aujourd'hui la recette du chou vert farci.
Et pour celles/ceux qui ne voient pas de quoi je parle, une illustration s'impose : 

Choux vert - photo référence LE65.jpg

Petite leçon sur le chou.......

Le chou est un légume de la famille des crucifères (comme le brocoli et le chou-fleur). Il en existe 3 variétés principales : le chou vert, le chou rouge et le chou de Savoie(cf photo). On trouve aussi maintenant beaucoup de chou chinois de forme cylindrique.

Le chou est un aliment naturellement allégé en matières grasses et très nutritif. Il constitue une source importante de vitamines C, d’éléments nutritifs et d’antioxydants. Il contient aussi des fibres (amélioration du transit), du manganèse, de l’acide folique, de la vitamine B6, du potassium et des acides gras oméga-3. Le chou est, en outre, une source appréciable de calcium, de potassium, de magnésium, de vitamine A et de protéines. Par ailleurs, des études scientifiques actuelles indiquent que les phytonutriments contenus dans le chou peuvent réduire le risque de contracter différentes formes de cancer. Il  semble également  avoir un effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux, il accélère la cicatrisation des ulcères et améliore l’équilibre du système digestif.


Bref, je ne voudrai pas avoir l’air de vous prendre le chou, mais mangez du chou !!!!!!


ChouFarci

Ingrédients pour 6 personnes :
1 chou vert frais

 

Farce :

500 g de viande hachée

1 verre de riz
2 oignons

1 œuf

½ c.à café de cumin en poudre
Sel,poivre

Sauce :

2 c.à soupe d’huile

1 petit oignon

1 c. à soupe de concentré de tomate

1 petite boîte de tomates concassées

1 grand verre d’eau

½ c.à café de cumin en poudre

piment doux

1petite pincée de 4 épices (uniquement si vous aimez la saveur cannelle/girofle) dans vos plats salés.

Sel, poivre

Préparation :

La farce :
Hacher finement les oignons.

Mélanger la viande hachée, la moitié des oignons, l’œuf le ½ c. à  café de cumin, le sel el le poivre.

Ajouter ensuite le riz cru (il va cuire dans la marmite). Mélanger et réserver.

Les feuilles de chou :

Séparer les grandes feuilles du chou  en vous débarrassant des 1ères feuilles toujours un peu abîmées.

Note : Les feuilles externes sont foncées alors que celles de l’intérieur sont plus claires. Votre plat aura donc 2 teintes comme c’et le cas sur la photo.
Lorsque vous ne pouvez plus ôter les feuilles (trop recroquevillées) couper le reste du chou en gros morceaux , les laver et les congeler, ce sera parfait pour une soupe ou un bouillon de couscous.

Laver les feuilles de chou à grande eau puis les mettre à blanchir dans une grande marmite d’eau salée.

Lorsque les feuilles ont ramolli, les rincer à l’eau froide puis les égoutter.

Prendre chaque feuille 1 à une , la poser bien à plat sur une planche à découper, faire une légère incision au niveau de la base pour retirer la partie restée dure de la grosse nervure
(sans cela, le pliage sera difficile).

Ensuite , il faut procéder comme pour un cigare en feuille de brick : Mettre la farce au centre de la feuille, rabattre les 2 extrémités vers le centre puis rouler le tout  (comme un nem).

Procéder ainsi jusqu’à épuisement de la farce et des feuille des chou.

Cuisson :
Dans une sauteuse ou marmite à large fond, faire revenir les reste des oignons dans un peu d’huile.

Lorsqu’ils deviennent translucides, ajouter 1 c. à soupe de concentré de tomate, les tomates concassées, ½ c. à café de cumin, 1 c. à café de piment doux, sel, poivre et diluer le tout avec un grand verre d’eau.

Disposer les « choux farcis » dans la marmite, les arroser avec le jus pour qu’ils se colorent à la cuisson et couvrir.

Lorsqu’ils sont cuits, découvrir et laisser réduire et mijoter .

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 3 Mars 2010

Impossible de ne pas vous faire partger cette recette de biscuits !!!!!!!!!
Ces gteaux sont un fabuleux compromis entre les sablés croquants et les biscuits fondants du type croisasnts de lune.
Vous pouvez décliner les formes et les idées en remplaçant la noix de coco par des graines d'anis, de sésame ou tout autre ingrédient léger (poudre, gaines...) qui éveillera vos papilles .....

BiscuitsFondantsCoco

Ingrédients :

300 g de farine

125 g de margarine
60  g de sucre
1 sachet de sucre vanillé (ou qq gouttes d'extrait de vanille)

80 gl de jus d'orange pressé

1 sachet de levure chimique
50 g d'huile
3-4  c. à soupe de noix de coco râpée

Déco :
chocolat noir
Noix de coco râpée


 

Préparation :

 Préchauffez le four à 160°.

Travailler la maragrine ramollie (à T°C ambiante) avec les sucres pour obtenir un mélange crèmeux
Attention :  la margarine ne doit pas être fondue !
Ajoutez la noix de coco, le jus d'orange, l'huile et la levure.

Mélangez puis verser progressivement la farine jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène qui doit rester souple sans être trop collante ni trop ferme.
Façonnage  :
Préchauffer le four à170-180°C et préparer une plaque recouverte de papier sulfurisé ?
Mettre la pâte dans une poche à douille cannelée.
Pour les biscuits en "bâtonnets", il suffit de faire sorit la pâte et de découper et fur et à mesure  des bâtons de 7-8 cm.
Pour les couronnes, c'est un peu plus délicat , il faut  d'abord faire sortir un bâton de pâte assez long, le couper pour le détacher de la douille puis puis former une couronne en recliant les deux extrêmités de pâte. Il faut procéder délicatement pour ne pas briser la pâte .

Enfourner à 160°C jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.
Une fois sortis du four et refroidis, les décorer avec le chocolat fondu et la noix de coco râpée.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0