Publié le 30 Janvier 2011

Tartes aux poires rapides et simples à réaliser ....suivez le guide et régalez-vous !!!

TarteFeuilleteePoires3

 Ingrédients : 

500 g de pâte feuilletée

1 boîte de poires au sirop

crème pâtissière :

1/2 l de lait, lait de soja ou d'eau

5 jaunes d'oeufs

2 sachets de sucre vanillé

100 g de sucre en poudre

1 c.à café de vanille liquide

100 g de sucre

50 g de maïzena

 

Préparation :

 Commencer par la crème pâtissière.
Pour cela faire bouillir  de lait de soja ou d'eau avec le sucre vanillé et l'extrait de vanille liquide (ou idéalement faire infuser une gousse de vanille fendue et "grattée" de son contenu) .
Pendant ce temps blanchir au batteur les jaunes d'oeufs avec le sucre en poudre puis y ajouter la maïzena.
Verser doucement le liquide chaud en continuant de battre  puis reverser le tout dans la casserole et remuer sur feu doux jusqu'à ce que la crème prenne et nappe la cuillère.
Eteindre le feu , verser la crème dans un récipient froid pour "stopper" la cuisson puis réserver.

Etaler la pâte feuilletée pour qu'elle fasse environ 1 bon centimètre d'épaisseur.
Découper des carrés de pâte feuilleté d'environ 10 cm de côté.

Déposer les carrés sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisée.
Puis étaler l'équivalent d'une  belle c.à soupe de crème pâtissier sur la surface du carré feuilleté.

Egoutter les poires dans une passoire puis découper très finement chaque 1/2 poire en fine lamelles.
Pour chaque carré une 1/2 poire sera nécessaire.
Déposer la 1/2 poire en  lamelles sur la tarte en l'étalant légèrement  sur toute sa longueur.

Lorsque tous les carrés sont prêts, les saupoudrer de sucre vanillé et de quelques amandes effilées..
Enfourner à 170°C jusqu'à ce que les tartes soient dorées dessus et dessous..
Variante : Vous pouvez substituer les poiers par des pommes fraîches et remplacer la crème par une fine couche de compote.

 

Et comme une gourmandise n'arrive jamais seule j'ai fait dans la foulée et sur le même principe des oranias aux abricots....La suite au prochain épisode !

FeuilletesPoiresAbricot

 


Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 24 Janvier 2011

Moi j'adore le poisson et en particulier la Perche du Nil un poisson blanc à chair ferme que je cuisinai jusque là à la marocaine(ail,coriandre,poivrons rouge,piment doux...)

Seulement un soir panique à bord résultat de ma journée "marathon" passée à l'extérieure à laquelle se sont ajoutées courses et autres biberons. un peu de rangement donc puis à ma grande surprise, non, non je ne rêve pas il est déjà 16h30 !!!

Je file chercher mes poulettes SAUf qu'en rentrant il faut trouver une idée ULTRA rapide pour le repas du soir et faire avec un frigo en total dépression si vous voyez ce que je veux dire....

Mais au fin fond de mon congélo, béni soit-il, se cahce un paquet de Perche du Nil (j'adore quand sa rime !!!) ainsi qu'un paquet de fèves pelées . N'ayant pas l'embarrass du choix ce sera forcément la composante de mon repas, alors on se creuse et on avance..

Après un bon coup de collier, beaucoup  d'agitation voilà le résultat....Ah oui  j'oubliai...les feèves ça ne nourrit paas son homme, il me fallait donc un accompagnement plus consistant, une idée ? 

Bah une purée (y a que ça qui rime avec idée, non je plaisante !!!!),

Oui mais une purée qui a du charme puisqu'elle sera parme !

Tout ça à cause de mes petites "vitelottes" qui se languissait  au Pays des pommes de terre délaissées.

Pas question de les laisser faire la tête ces si jolis pommes de terre violettes,

Bon arrêtons la poésie place aux photos juste ici

 

 Perchedunil2

Préparation: .

Echalotes, coriandre pour le goût, jus de citron/orange pour le peps et c'et parti.
On fait d'abord mariner la perche (décongelée auparavant) dans le jus d'agrumes .
On ébouillante les fèves 3-4 minutes dans un grand volume d'eau salée  puis on les rince à l'eau froide pour garder leur superbe couleur bien verte On réserve
On fait revenir les échalotes et le coriandre frais ciselé, on ajoute le poisson.
Lorsque la perche est dorée de chaque côté on jette les fèves, on sale ,on
remue (délicatement) et couvre après avoir ajouté 2-3 c.à soupe d'eau pour terminer la cuisson du poisson

 

Pour la purée rien de plus simple : Peler les pdt violettes ainsi que  quelques pdt "classiques" pour purée (2/3 de vitelottes, 1/2 de classiques).

Couper toutes les pommes de terre en dés , les rincer , les égoutter puis les faires revenir 2-3 minutes dans une marmitte avec 2 gousses d'ail.

Recouvrir d'eau, ajouter du sel.

Lorsque les pdt sont cuites , passer au moulin à purée terminer en ajoutant 3 à 4 c.à soupe d'huile d'olive.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0

Publié le 17 Janvier 2011

A force de faire des biscuits où l'on utilise que les jaunes, à force de badigeonner mes pains et autres viennoiseries de jaunes d'oeuf pour qu'elles soient bien dorées, les blancs s'accumulent dans mon congélateur...

Oui, oui vous avez bien lu : CONGELATEUR; les blancs, en plus de se cosnrver sans problème 3-4 jours au frigo (pour réaliser de superbes macarons, c'est l'idéal !!), survivent sans aucun souci à la congélation ce qui est méga pratique !

Oui mais il y a un moment où il faut les liquider, n'ayant pas le temps de me lancer dans la "folle aventure" des macarons (un grand bonheur cependant....et tellemen CHICS !) j'ai opté pour des meringues toutes simples et une déclinaison encore plus gourmande, garnie de ganache au chooclat : des baisers.....

 

 

MeringuesGanacheChocolat


La recette est des plus simple : 200 g de sucre pour 140 g de blanc sd'oeufs et une pincée de sel


La préparation :

Préparer un casserole à fond large (pas haute) remplie à moitié d'eau et la mettre à chauffer

Mettre les blancs dans un ravier et placer ce ravier dans le bain marie.

Ajouter une bonne pincée de sel et commencer à battre.

Lorsque les blancs commencent à devenir fermes, verser doucement le sucre en pluie et battre jusqu'à ce que l'ensemble soit bien compacte et que les blancs en neige soient tiède.

A l’aide d'une poche à douille munie d'une douille cannelée, former les meringues

sur une plaque de four recouverte d’une feuille de papier sulfurisée.

Saupoudrer (ou non) de petites décorations au choix ( noix de coco ou autre)

Enfourner 1 heure dans le four préchauffé à 100 ° C.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2011

 

Des biscuits simples à réaliser avec peu d'ingrédients et qui en plus vont pouvoir "liquider" vos blancs d'oeufs en trop ....non, non pas les meringues mais les simplicimes AMARETTI ....

Cousins des macarons et voisins des meringues  ils cumulent simplicité et originalité, je vous laisse juger......

 

Recapamaretti2

 

 

Ingrédients pour 40 biscuits :

200 gr poudre amandes
200 gr sucre glace
2 blancs œuf
1/2 café d'extrait d'amande amère

colorants rouge et verts

 

Préparation: 

Préchauffez le four à 180°C.

Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot (sinon à la main) et mixez pendant 2 minutes pour obtenir une pâte homogène .

Prélever une boule de pâte de la taille d'une noix, façonner une boule bien ronde et la rouler dans le sucre glace .

Déposez sur un papier sulfurisé posé sur votre plaque de cuisson.

Les espacer légèrement car elles vont gonfler en cuisant .

Mettez dans le four 12 à 15 minutes sans ouvrir le four.
Laissez les refroidir.

Attention de ne pas trop les faire cuire car comme tout biscuits aux amandes  ils ont tendance à durcir en se refroidissant.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin sucré

Repost 0

Publié le 4 Janvier 2011

 

Par ce froid hivernal rien de tel qu'un cSlin d'oeil du ud dans nos assiettes pour

ensoleiller nos repas.

Je vous propose donc un petit Millefeuille salé idéal pour agrémenter viandes rouges ou blanches ou encore un poisson.

 Ici, la pomme de terre douce (orange), valeur sûre de l'hiver se marie sans mal avec son invitée plus estivale : l'aubergine mais aussi son acolyte déclinée en "caviar".
"Le Sud" signe enfin une dernière touche de saveurs typiques à travers la tomate séchée et le basilic frais.

millefeuille2

Ingrédients : 

Pour le millefeuille :

Pâte feuilletée

2 aubergines

2 petites pommes de terre douves

huile d'olive (en quantité suffisante)

Quelques feuilles de basilic frais

Quelques quartiers de tomates séchées

Pour le caviar d'aubergines :

1/2 boîte de tomates concassées

2 c.à soupe d'huile d'olive

1 oignon

1 aubergine

 

Réalisation du caviar d'aubergines :

Celui ci sera tartiné sur chaque carré de pâte feuilletée.

Faire griller l'aubergine entière avec la peau en la mettant au gril du four ou sur un gril à viande.

Lorsque l'aubergine est totalement ramollie , la couper en 2 puis extraire la chair vec une cuillère.

Mettre dans une passoire cette chair pour en retirer l'excédent d'eau.Réserver.

Hacher finement les oignons, le faire revenir dans l'huile d'olive.Lorsqu'il devient translucide, ajouter les tomates concassées puis la chair d'aubergines.Saler, poivrer.

Faire revenir à petit feu pour que le caviar perde toute son eau et réduise.Réserver au frais.

Préparation des légumes :

 Laver les aubergines et tranchez les dans le sens de la longueur  en gardant la peau.

Les tranches ne doivent pas être trop fines pour rester tendres au four.

Eplucher la pomme de terre douce et procéder de même.

A l'aide d'un pinceau trempé généreusement dans l'huile d'olive , badigeonner les "bandes" de légumes de chaque côté, les saler puis les disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.

Mettre le four en mode gril au maximum et retourner les "bandes" de légumes lorsqu'elles commencent à dorer et à s'attendrir sur la 1ère face.

Lorsque les légumes sont suffisamment cuits retirer et réserver dans une passoire pour égoutter l'excédent d'huile d'olive.

Montage du millefeuille:

Sur chaque carré de pâte feuilletée cuit un peu plus tôt, étaler une cuillère à  café de caviar d'aubergines.

Prendre un 1er carré de pâte cuite et garnie de caviar puis alterner à 3 reprises la superposition des tranches d'aubergines et pomme de terre douce.
Terminer par un carré de  pâte cuite et garnie de caviar d'aubergines .

Surmonter le millefeuille d'une feuille de basilic frais, d'un quartier de tomate séchée, parsemer de sel de Guérande et piquer le tout d'un cure dent.

chauffer quelques minutes au four avant de servir accompagnée de la sauce de votre plat ou bien, comme ici, d'une réduction de vinaigre balsamique au miel et au sésame.

Voir les commentaires

Rédigé par cookies

Publié dans #Coin salé

Repost 0